Les Fourberies de Scapin

de Molière

Avec: Yves-Patrick Grima, Camille Lelong, Alain Chabot, Baptiste Bataille, Martine Piat-Raffier, Alexandrine Tellier, Laurent Lehenaff, Jonathan Grima, Evelyne Hubert

Samedi 17 mars à 20h30

 

Dimanche 18 mars à 17h

 

Théâtre Classique

Mise en scène: Marine-Line Grima et Yves-Patrick Grima

 


L'histoire

En l’absence de leurs pères partis en voyage, Octave, fils d’Argante ainsi que Léandre, fils de Géronte, se sont épris l’un de Hyacinthe, jeune fille pauvre et de naissance inconnue qu’il vient d’épouser, le second de la « jeune Égyptienne » Zerbinette.

Au retour d’Argante, Octave, très inquiet de la réaction paternelle à l’annonce de son union et, de plus, fort à court d’argent, implore l'aide de Scapin, valet de Léandre. Mais cet « habile ouvrier de ressorts et d’intrigues » ne parvient pourtant pas à faire fléchir le vieillard.

"J'ai sans doute reçu du Ciel toutes les fabriques de ces gentillesses d'esprit, de ces galanteries ingénieuses, à qui le vulgaire ignorant donne le nom de fourberies".

 

Les défis de SCAPIN malicieux et inventif: Soutirer de l'argent aux pères, arranger les situations amoureuses des fils ! Tout un programme !

Scolaires ... se renseigner

concernant la pièce

Les Fourberies de Scapin fut représenté pour la première fois le 24 mai 1671 au théâtre du Palais-Royal, où la pièce n'obtint qu'un succès limité (la recette de la soirée s'éleva à 545 livres, ce qui était une somme assez maigre pour une première.) Les représentations s'espacèrent rapidement et Molière n'interpréta, jusqu'à sa mort en février 1673, que dix-huit fois le rôle de Scapin. Reprise par ses anciens compagnons de scène après la mort du dramaturge, la pièce obtint en revanche un immense succès, et fut représentée 197 fois entre 1677 et la mort de Louis XIV en 1715. Elle est par la suite devenue l'une des pièces les plus jouées du répertoire théâtral français.

Partager cette page